Quand deux entreprises de la pépinière collaborent et remportent un concours de haute envergure !

L’agence d’architecture Benjamin Ballay et la Société Spie Batignolles, ont remporté le concours pour la réalisation du futur collège de Mercurol, qui verra le jour en 2023. Une conception innovante et performante sur le plan environnemental qui affirme leur engagement pour le territoire !

Un véritable travail d’équipe :
Durant 9 mois, Frédéric Lacheray (Spie Batignolles), Benjamin Ballay et leurs nombreux partenaires, ont collaboré et mis leurs forces en commun pour répondre à ce concours. Ils ont su mener un véritable travail d’équipe pour se remettre en question et faire face à quelques géants de la construction.

Avec ce projet, Ils affirment leurs expertises, mais également leur engagement fort pour le territoire en faisant intervenir prêt de 60 % de PME locales. Une partie des matériaux, tel que le bois, proviendra également de la région Rhône Alpes.
Une belle victoire pour ces deux entreprises présentes à la pépinière de la CCI de la Drôme, qui vont réaliser un bâtiment jamais vu dans la Drôme !

Les bâtiments scolaires, un enjeu écologique de taille !
La demande du Conseil Départemental de la Drôme était de construire un collège Haute Performance Energétique devançant les nouvelles normes RE2020, et assurant le confort des collégiens en toutes saisons, avec une mutualisation des services (gymnase, restauration, parking…), aussi destinés aux différents usagers de la commune (école élémentaire et maternelle, association...).

Un engagement environnemental fort :
Ce collège possédera une rue intérieure tempérée qui formera le cœur de la conception bioclimatique du bâtiment. Le système de chauffage et de rafraîchissement se fera grâce à ses sondes géothermiques verticales (28 sondes au total).
La structure est composée de béton et murs à ossature bois, ainsi qu’une charpente en bois massif.
L'isolation est réalisée avec des matériaux biosourcés (paille ou laine de bois).
Le bâtiment produira plus d’énergie qu’il n’en consomme grâce à une centrale photovoltaïque de 100 Kwc en toiture.
Enfin, des sheds (succession de toits à deux versants de pentes différentes, le plus court étant généralement vitré) viennent baigner de lumière les espaces sans surchauffe ni éblouissement.

Rendez-vous en 2023 pour découvrir ce bel espace !